Farine de patate douce : tous les avantages de l’aliment

4/5 - (4 votes)

Encore appelée patate sucrée, la patate douce fait partie des légumes racines qui appartiennent aux convolvulacées. Les variétés de la patate sucrée sont nombreuses et sont au nombre de cinq cents. Celles-ci se différencient grâce à leurs textures et leurs chairs qui ont une couleur différente. Une fois transformée en farine, la patate sucrée peut prendre la place de la farine de blé. C’est précisément de là que vient son intérêt pour ceux qui suivent un régime dépourvu de gluten. Découvrez alors à travers cet article les différentes utilisations de la farine de patate douce.

C’est quoi la farine de patate douce ?

Perçue de la même manière que les autres farines, celle de la patate sucrée se distingue par une poudre fine ayant une couleur souvent blanche, rosée ou encore orange. Cependant, cela dépendra du processus suivi pour la fabrication. Cette farine de patate douce est très utilisée dans la préparation de plusieurs plats de qualité, le plus souvent sucrés. Pour faire des pancakes, des gâteaux et du pain, elle est encore utilisée.

Parmi les avantages que présente la farine de patate douce, le plus connu est sa substitution à la farine de blé. Cela est surtout dû à leurs textures presque identiques. Il a non seulement un goût agréable, mais aussi sucré à la fois. Même si la patate douce ressemble à la fécule de maïs plutôt qu’à une farine de blé, sachez que cela ne vous posera aucun problème.

Lire  Quel petit-déjeuner prendre pour une prise de masse ?

D’où vient réellement la patate douce ?

Reconnue comme une plante tropicale, grâce à des études qui ont été faites dans certaines universités, la farine de patate serait originaire des terres américaines du sud. Le terme « patate » utiliser dans son nom a été créé depuis 1599. Celui-ci provient du mot espagnol « bataras », trouvé dans plusieurs régions centrales en Amérique.

Comment transformer la patate douce en farine ?

Même si dans plusieurs pays surtout ceux d’Afrique la patate douce est consommée sous son état frais, il existe des contraintes qui amènent des consommateurs à faire sa transformation. C’est un procédé qui se fait sous de multiples formes, mais la plus connue est la farine.

En réalité, les conditions de stockage, de production et la température constituent les raisons centrales qui poussent à la transformation de la patate douce en farine. Pour ce faire, éplucher la patate douce, faire sa découpe et la mettre au soleil pour qu’elle soit séchée. Lorsque la patate est assez sèche, on l’écrase, simplement pour obtenir la poudre désirée. Noter qu’il faut préalablement laisser sécher pendant 14 à 20 h avant de l’écraser.

Quels sont les avantages que présente la patate douce ?

Si la patate douce est autant en vogue ces dernières années, c’est sans doute à cause de ses nombreux avantages. Il s’agit de :

  • La forte concentration en nutriments ;
  • L’aide à la stabilisation du taux d’insuline ;
  • L’absence de gluten.

En premier lieu, la patate douce contient beaucoup de nutriments et de vitamines essentiels (A et B6), ce qui lui donne le rôle d’antioxydants. Aussi il présente certaines propriétés contre l’inflammation, qui lui donnent son importance chez les sportifs. Il aide aussi à lutter contre le diabète et dispose de plusieurs autres avantages.

Lire  Notre guide pour bien choisir un plateau-repas

Laisser un commentaire