Signe du godet : quelles maladies cet examen permet-il de détecter ?

Rate this post

À l’hôpital, les médecins utilisent plusieurs manœuvres pour détecter un mal. Il peut s’agir d’un geste, d’un examen ou d’un questionnaire. Chacune de ces manœuvres a pour but d’identifier une pathologie qui cause des ennuis. Parmi ces nombreuses manœuvres dont font usage ces professionnels de la santé figure le signe du godet. Plus précisément, le signe de godet est employé par le médecin pour détecter un œdème. Dans cet article, nous vous invitons à mieux vous renseigner sur ce qu’est le signe du godet.

Qu’est-ce qu’un œdème ?

Tout d’abord, il faut savoir que l’œdème est issu de l’accumulation de liquide au niveau des tissus cutanés et sous-cutanés logés au niveau des jambes. Cette accumulation est la conséquence directe de plusieurs troubles chroniques à l’âge de compensation. Il peut s’agir d’une insuffisance rénale, cardiaque, veineuse, hépatique ou encore d’une l’hypoprotidémie.

Qu’est-ce que le signe du godet ?

Comme dit haut, le signe du godet est l’une des manœuvres employées par les médecins pour identifier un œdème. Pour le faire, le médecin se sert de l‘un de ses doigts, mais généralement c’est le pouce qui est utilisé. Le médecin utilise donc son pouce pour exercer une forte pression sur la peau pendant une courte durée, minimum dix secondes.

Lire  Combien de temps dure une hernie discale ?

Les dix secondes passées, le médecin retire son doigt. Si après retrait du doigt, une empreinte se dessine et dure quelques secondes avant de disparaître sur la partie ayant fait objet de la pression, on dit que le signe est positif. Le critère positif matérialise la présence de l’œdème et les médecins s’y mettent pour trouver des solutions. Si l’empreinte ne fait pas quelques secondes avant de partir, le signe est dit négatif et il y a absence de l’œdème.

Le signe du godet peut être réalisé sur une partie de la jambe ou au niveau des chevilles. Toutefois, il faut retenir que les chevilles sont les parties du corps où ce signe est fréquemment réalisé. Le signe du godet dispose des liens avec plusieurs autres maladies.

Quel lien existe entre le signe du godet et quelques pathologies ?

Certes, le signe du godet permet d’identifier la présence d’un œdème. Il faut retenir d’abord qu’il existe plusieurs types d’œdèmes et face à certains types d’œdèmes, le signe du godet est négatif.

signe du godet 1

Lien entre la phlébite et le signe du godet

Encore appelée thrombose veineuse, la phlébite est causée par la présence d’un caillot de sang à l’intérieur d’une veine. Cette présence de caillot est souvent observée au niveau des membres inférieurs. Dans le cas d’une phlébite, un œdème est présent et facilite la pratique du signe du godet. Le résultat obtenu après le test est alors positif.

Lien entre cellulites et le signe du godet

La cellulite désigne un gonflement du tissu sous-cutané dû à un dépôt de graisse. En cas de cellulite, la rétention d’eau n’est pas beaucoup voire très faible d’ailleurs. Cela ne rend pas possible la pratique du signe du godet pour dénicher un œdème. Le résultat obtenu après le test est donc négatif.

Lire  Neomagnesium avis : ce magnésium est-il disponible en pharmacie ?

Lien entre l’œdème lymphatique et le signe du godet

Encore appelé lymphœdème, l’œdème lymphatique est dû à une accumulation excessive de liquide au niveau des tissus. Il survient très rapidement après une intervention chirurgicale ou une radiothérapie chez une personne atteinte du cancer. En présence de lymphœdème, la pratique du signe du godet est possible et le résultat est positif.

Laisser un commentaire